X

X. substantif.

1 Lettre numérale qui vaut 10, 000, avec la tilde (X).

2 Lettre abréviative du nom de Christ.

3 Pièce de fer à l'usage du moulin, qui a un trou carré pour recevoir la tête du petit fer : sur cette pièce est posée la meule de dessus. Elle a la forme d'un x.

Acceptions omises.

X. Nous traduisons par ch cette lettre grecque, mais nous en conservons la figure pour d'autres acceptions.

Nous la faisons sonner K, dans excès; Z, dans dixaine; S, dans soixante : GZ, dans exempt; CS, dans extrême; de deux manières dans Xerxès; et point du tout dans dixme.

Qu'on donne après cela des règles de prononciation infaillibles aux jeunes gens et aux étrangers, ce qui se fait très-communément chez nous en six leçons, comme personne n'en doute.

XENOMANE. Homme passionné des voyages. C'est le nom que donne Rabelais à ce grand traverseur des voies périlleuses qui accompagne Pantagruel chez les Lanternois, et quelques commentateurs ont pensé qu'il pouvoit désigner le fameux voyageur Belon, Cenomanus; mais Belon n'a publié ses premiers ouvrages que postérieurement au quatrième livre de Rabelais. On peut croire toutefois que Belon fut enchanté de l'analogie qui se trouvoit entre son nom national, Cenomanus, et le nom grecde son aventureuse manie. C'étoit l'esprit du temps.

XILOGRAPHIE, XILOPHAGE, etc. BOISTE.

De , bois. Tous les mots qui reconnoissent le même genre de composition doivent être écrits par un y grec, comme xylocope, xyloïde, xylologie, qui se trouvent correctement orhtographiés dans le Dictionnaire, et ils ne pourroient l'être autrement à peine de violation ouverte de l'étymologie. Xilo n'est pas grec.