Équipe Réseaux, Savoirs & Territoires

ENS

logo AI

Actus | Articles et textes de référence | Cours et séminaires | L'équipe | Outils | Art, débats et expériences | Miroirs | Archives | Retour au serveur

Journées LATEX
Édition et typographie numériques, épistémologie

Lundi 11 et mardi 12 septembre 2017 à l'Enssib (Lyon-Villeurbanne)

Enssib et Groupe francophone des Utilisateurs de TEX,
avec le soutien du RAIL

Sommaire

1  Présentation
    1.1  Public et thèmes
    1.2  Organisation
2  Argument
3  Détail des axes principaux du programme
    3.1  Intersdisciplinarité, culture numérique, épistémologie
     3.2  LATEX et ses milieux en 2017
    3.3  Typographie, METAFONT, esthétique, design
    3.4  Recettes d'amateurs et de professionnels de LATEX

1  Présentation

L'Enssib et l'association GUTenberg organisent une double journée d'étude autour de LATEX les 11 et 12 septembre 2017.

1.1  Public et thèmes

Ces journées sont majoritairement destinées aux étudiants, chercheurs, praticiens issus des SHS et du design. Elles sont ouvertes aux LATEXiens/iennes de tout niveau, aux étudiants, chercheurs, curieux et professionnels de tous horizons et disciplines.

Elles porteront sur les nouveaux environnements de LATEX et ses dérivés, sur la typographie numérique, sur l'édition (grand public ou savante).

Les dimensions épistémologiques (comment LATEX peut faciliter le déploiement d'argumentaires rigoureux), esthétiques (design et LATEX) et techniques (astuces de professionnels, culture numérique du monde LATEX) seront évoquées dans toutes les présentations, directement ou en filigrane. Des tables rondes et ateliers sont aussi prévus.

1.2  Organisation

Les deux journées se tiendront majoritairement dans l'amphithéâtre de l'Enssib, à Villeurbanne (entrée du campus de la Doua, à deux pas du parc de la Tête d'Or de Lyon), approximativement entre 10h et 17h.

Les éventuels ateliers se tiendront de 17h30 à 19h dans une salle Linux (22 postes) et si nécessaire, dans une grande salle de cours.

Le programme sera détaillé dans les prochaines semaines. Il sera organisé de façon que toutes les thématiques soient présentes dans chaque demi-journée.

Les personnes intéressées devront s'inscrire sur le site de l'Enssib à partir de fin août, afin de faciliter la logistique (cafés, etc.). En attendant, elles peuvent se signaler en adressant un mail à Eric.Guichard@enssib.fr.

2  Argument

LATEX est désormais un outil largement socialisé, y compris en SHS: de nombreux mastériens et doctorants en ont perçu les avantages méthodologiques (bibliographie, formules mathématiques, déclinaisons de formats), esthétiques, culturels (histoire de la mise en page, archivage, typographie), épistémologiques (se voir penser).

Ce premier constat mériterait à lui seul un état des lieux des savoir-faire et des expériences à partager pour renforcer cette « communauté » singulière et en plein essor.

Par ailleurs, LATEX et ses dérivés évoluent: XeLaTeX, LuaLaTex et biblatex sont encore peu connus, tout comme la pratique des fontes et des formats bibliographiques (avec ces nouveaux systèmes comme avec les anciens). L'ensemble de ces outils se transforme graduellement en plate-forme d'échange entre tous les formats textuels et graphiques contemporains.

Enfin, les liens se reconstruisent entre designers et typographes d'une part, monde universitaire et industrie d'autre part. En partie parce que l'esthétique et la sémiologie graphique reprennent de l'importance à l'heure du numérique (visualisation, cartographie, sites web, etc.) et parce que des institutions utilisent des instruments éditoriaux collectifs de haut niveau qui s'appuient sur LATEX. Et enfin parce que le regain d'intérêt pour la culture historique de la typographie est manifeste.

3  Détail des axes principaux du programme

3.1  Intersdisciplinarité, culture numérique, épistémologie

Un double constat se dégage. D'une part, l'usage de LATEX s'accompagne idéalement d'une agilité en matière de scripts ou logiciels qui permettent de traduire, organiser, redéployer sources et données. Nous pourrions ici parler de culture numérique (des commandes Unix/Linux à Perl ou python en passant par pandoc et les éditeurs). Cette culture de l'écrit électronique fait étonnamment appel à celle de l'écrit manuscrit: cf. le besoin de réaliser des brouillons avant de produire des graphiques avec tikz ou avant de positionner plusieurs photos sur une même page, etc. D'autre part, cette compétence scribale semble peu partagée, y compris dans les disciplines dites scientifiques. Ainsi, dans ce domaine, la césure SHS / sciences exactes n'est pas pertinente.

Cela conduit à penser théoriquement cette situation mise en évidence par la diffusion de l'informatique, en faisant le lien entre culture de l'écrit, compétence documentaire et conceptualisation, et en vérifiant l'hypothèse que des outils comme LATEX facilitent la compréhension de telles corrélations. Ce serait l'occasion de dépasser les discours militants relatifs aux logiciels libres pour préciser en quoi l'instrumentation informatique actuelle met de nombreuses disciplines en capacité de repenser leur épistémologie.

3.2  LATEX et ses milieux en 2017

Le monde de LATEX évolue, dans un dialogue constant avec d'autres « outils » informatiques. Cet axe sera l'occasion de faire le point sur les variantes de LATEX (Xe- et Lua- LATEX) et de ses outils parfois méconnus (de bibliographie, d'indexation, de style, etc.), sur les dispositifs de traduction (R → tikz...), sur l'industrie de l'édition numérique, ses formats et traducteurs (pandoc, etc.), ses adaptations en ligne (ShareLATEX, etc.) et enfin sur la programmation de LATEX ou autour de LATEX.

3.3  Typographie, METAFONT, esthétique, design

Certains experts considèrent que METAFONT a bouleversé le champ du design typographique et de nombreux designers se trouvent des points communs avec les utilisateurs ou développeurs de LATEX par le biais d'une passion commune pour la typographie et son histoire.

Cet axe sera l'occasion de débattre de ces points et des avancées actuelles en matière de création et d'importation de polices de caractères.

3.4  Recettes d'amateurs et de professionnels de LATEX

Le point 3.1 se nourrit de pratiques, d'expériences et de tours de main qui méritent d'être détaillés, afin de favoriser le partage d'une réelle culture technique et scribale en matière informatique.

Aussi seront présentés divers « trucs et astuces » qui pourront aller de la manipulation des formats csl pour intégrer les bibliographies LATEX en des documents epub à l'usage de markdown en passant par les éditeurs et leurs personnalisations, les scripts dédiés aux conversions html, beamer ou docx, les encodages et leurs conversions. Et aussi, au sein de LATEX, les figures, photographies et grands tableaux, les écritures exotiques, les usages de LATEX en philologie, droit, etc.

Ateliers

Ces thèmes seront accompagnés d'ateliers sur machines Linux de l'Enssib ou personnelles des participants, d'une durée d'une heure et demie, afin d'optimiser la compréhension et la prise en main des objets et concepts décrits.

Il y aura aussi la possibilité de réaliser des initiations complètes à LATEX à la demande et de poser des questions personnelles sur des commandes et packages.



Page web: http://barthes.enssib.fr/LaTeX-2017


File partly translated from TEX by TTH, version 4.08 and from a Perl script.

Page créée le 20 juillet 2017, modifiée le 20 juillet 2017