Équipe Réseaux, Savoirs & Territoires

ENS

logo AI

Actus | Articles et textes de référence | Cours et séminaires | L'équipe | Outils | Art, débats et expériences | Miroirs | Archives | Retour au serveur

École d'été Méthodes digitales pour sciences sociales:
écrire, compter, dessiner, analyser, interpréter

Enssib, Lyon-Villeurbanne, 16-20 septembre 2013

Éric Guichard

Note du 27 octobre: premiers retours

Quelques notes de conférences ou retours nous sont déjà parvenus. D'autres arriveront prochainement.

  • Synthèse en anglais, par Melanie Swan: http://www.youtube.com/watch?v=5CoL9dQr1zo&feature=youtu.be
  • Les notes de la conférence introductive de Philippe Rygiel: http://cliosoc.fr/drupal/node/18
  • Les notes de Philippe Rygiel sur la conférence Histoire et écriture numérique: http://cliosoc.fr/drupal/node/19
  • Note du 14 septembre

    Le programme définitif, au format pdf, est téléchargeable.

    Les inscriptions sont closes. En cas de désir ultime de participation à l'école d'été, contacter direment E. Guichard

    1  Présentation

    Cette école d'été propose une formation intense en écriture contemporaine pour les étudiants et chercheurs en SHS. Le but est de familiariser les participants à un ensemble de méthodes, de savoir-faire, et de réflexions, accessibles mais parfois méconnus, de façon à impulser une forte dynamique scientifique et épistémologique en région Rhône-Alpes et dans la France entière. Elle se tient du lundi 16 au vendredi 20 septembre 2013, à l'Enssib, en salle 1.13-1.14.

    2  Fonctionnement

    2.1  Une session type

    Le principe est le suivant: chaque intervenant présente une problématique en sciences sociales en 15 à 20 mn, et présente durant une heure la ou les méthodes qu'il a choisie(s) pour répondre à sa question. Ces méthodes sont soigneusement détaillées, de façon pédagogique. Quand c'est possible (logiciels et données téléchargeables), les participants peuvent les reproduire durant la conférence. Enfin, le conférencier dresse en 15 mn un bilan des limites et des apports épistémologiques des méthodes employées. Une conférence-type dure donc 1h à 2h avec les débats.

    2.2  Cadre général

    • Chaque (demi-)journée est dédiée à une discipline ou thématique: histoire, géographie et questions de spatialité, lettres et linguistique, pratiques éditoriales.
    • Comme affiché à la fin de cette page, la majorité des journées sont clôturées par des tables rondes, qui permettront un débat entre experts, théoriciens et participants.
    • Une conférence introductive (Philippe Rygiel) et une conclusive (Pierre-Antoine Chardel) situent le contexte épistémologique des sciences sociales et humaines face aux outils, données, méthodes et tendances liés à l'informatique et à l'internet.

    3  Programme (version du 5 septembre)

    Chaque conférence intègre le temps d'un débat avec les participants.

    3.1  Lundi 16 septembre matin

    Position du problème
    • 9h30 Introduction, par Anne-Marie Bertrand.
    • 9h50 Les attendus épistémologiques de l'école d'été MDSS, par Éric Guichard.
    • Pause 10 mn
    • 11h La transformation des métiers et des compétences chez les chercheurs et praticiens en sciences sociales, par Philippe Rygiel.
    Fin vers 12h20

    3.2  Lundi 16 septembre après midi

    Thématique linguistique et lettres
    • 13h30 Stendhal, l'écriture et l'oralité. L'analyse textuelle et littéraire entre méthodes quantitatives et qualitatives: vertus de la démarche exploratoire, par Thomas Lebarbé.
    • 15h Annoter un corpus de manuscrit en mode image, par Pierre-Édouard Portier.
    • Pause 15 mn
    • 16h15 L'analyse textuelle et littéraire entre méthodes quantitatives et qualitatives (II), par Thomas Lebarbé.
    • 18h Table ronde sur la construction d'une édition critique, avec Maud Ingarao, Thomas Lebarbé, Pierre-Édouard Portier et d'autres intervenants.
    Fin vers 19h.

    3.3  Mardi 17 septembre matin

    Usages de l'internet et du numérique
    • 9h De Second Life aux pratiques élististes et artistiques sur le Net, par Ylva Lindberg.
    • 10h15 Littératie électronique des étudiants en Suède, par Anders Svensson.
    • Pause 15 mn
    • 11h45 Sociologie des sciences et big data, par Pablo Jensen.
    Fin vers 13h

    3.4  Mardi 17 septembre après-midi

    Thématique édition savante en SHS
    • 14h15 Faire un livre à l'heure du numérique, par Chloé Girard.
    • 15h30 Les éditions des archives contemporaines, par Gerardo Bautista.
    • Pause 15 mn
    • 16h30 Faire une thèse ou un mémoire avec LATEX. Témoignages d'étudiantes, avec Laetitia Pot et Camille Ducrot.
    • 17h L'ouvrage Statistiques de l'intellect. Retour sur une expérience éditoriale avec LATEX, par Stéphanie Pouchot.
    • 17h45 Table ronde Quels types d'éditions en SHS pour demain?, avec Gerardo Bautista, Chloé Girard, Thierry Lafouge, Philippe Régnier, Philippe Rygiel et d'autres intervenants.
    Fin vers 19h

    3.5  Mercredi 18 septembre matin

    Thématique spatialité et cartographie pour SHS
    • 9h Relire les dynamiques spatiales à l'aune des images satellitales, par Claude Kergomard. Exemples: villes sans cadastres, fronts pionniers, pollution. Le marché des images satellitales enfin disponible pour les SHS.
    • Pause 15 mn
    • 10h45 Le Brésil en cartes, par Hervé Théry.
    Fin vers 12h15

    3.6  Mercredi 18 septembre après-midi

    Thématique géographie
    • 14h Imaginaires cartographiques avant et après l'internet, par Henri Desbois.
    • 15h15 Géographies numériques, nouvelles représentations spatiales et territoriales, par Thierry Joliveau.
    • Pause 15 mn
    • 16h45 Table ronde sur les SHS face au retour de la spatialité, avec Henri Desbois, Éric Guichard, Thierry Joliveau, Claude Kergomard et d'autres intervenants.
    Fin vers 18h

    3.7  Jeudi 19 septembre matin

    Thématique histoire
    • 9h Michel de Certeau, un précurseur, par Éric Guichard.
    • 9h45 Histoire et écriture numérique: l'exemple de la fiche Jeanne d'Arc sur Wikipédia, par Stéphane Lamassé avec Benjamin Deruelle et Léo Dumont.
    • Pause 15 mn
    • 11h15 Les aspects mémoriels au travers de l'analyse de sites consacrés à la statue d'Alphonse Baudin, par Léo Dumont, avec Stéphane Lamassé et Benjamin Deruelle.
    Fin vers 12h

    3.8  Jeudi 19 septembre après midi

    Thématique épistémologies de l'histoire et de la géographie
    • 13h30 Épistémologie des SIG, par Claude Kergomard.
    • 15h Le foncier à Marseille, par Guilhem Boulay. Comment représenter en cartes l'évolution des prix immobiliers avec des outils simples et gratuits?
    • Pause 15 mn
    • 16h30 Table ronde sur les inflexions épistémologiques en histoire et en géographie, avec Benjamin Deruelle, Henri Desbois, Claude Kergomard, Stéphane Lamassé, Jean-Luc Pinol, Philippe Régnier et Philippe Rygiel.
    Fin vers 18h15

    3.9  Vendredi 20 septembre matin

    Thématique sciences sociales d'aujourd'hui et conclusion
    • 9h Un cas limite de la textualisation de l'image: la photo numérique, par Éric Guichard
    • 10h Quelles épistémologies pour les sciences sociales?, par Pierre-Antoine Chardel.
    • Pause 20 mn
    • 11h30 Bilan et perspectives, avec les participants de l'école d'été.
    Repas de clôture vers 13h


    4  Inscriptions

    Les inscriptions sont gratuites, et valent pour la semaine entière. Les participants sont nourris le midi. Les enseignants-chercheurs de Rhône-Alpes peuvent se faire rembourser leurs frais, s'ils ne résident pas à Lyon.

    5  Compléments

    Cette école d'été est principalement destinée aux enseignants-chercheurs, aux doctorants, et aux bons étudiants de master. Elle est organisée par Éric Guichard, avec le soutien de l'Enssib et de l'ARC5 de la région Rhône-Alpes.



Page créée le 30 juin 2013, modifiée le 27 octobre 2013