Équipe Réseaux, Savoirs & Territoires

ENS

logo AI

Actus | Articles et textes de référence | Cours et séminaires | L'équipe | Le RAIL | Outils | Art, débats et expériences | Diapos | Archives

logo RAIL

30 mars 2017

Éric Guichard

Sommaire

1  Présentation
     1.1  Rôle du RAIL
    1.2  Rappel détaillé des thèmes et chantiers
    1.3  Fonctionnement
    1.4  Membres actuels du RAIL
    1.5  Logo
2  Histoire et contexte
    2.1  Lyon
    2.2  Paris

1  Présentation

Le RAIL est un groupe de recherche collégial et fédérateur fondé en mars 2017, dont les principaux chantiers sont d'une part la pensée critique du numérique et l'épistémologie, d'autre part les mesures et productions graphiques en lien avec le numérique. L'articulation entre théorie et empirie permet de spécifier et de prendre en compte les concepts et pratiques nécessaires à une bonne compréhension du numérique, entendu comme forme contemporaine de l'écriture: territoires numériques, représentations et productions spatiales, imaginaires, culture scientifique et numérique, mondes lettrés et lieux de savoir, liens entre technique et politique, thématiques émergentes.

Le RAIL est hébergé par l'Enssib (École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques) et l'IXXI (Institut des systèmes complexes, Lyon).

1.1  Rôle du RAIL

Le RAIL a vocation à faciliter les travaux de l'AIL (Atelier Internet Lyonnais), de ses collaborateurs et de toutes les personnes engagées dans une réflexion sur le numérique ou qui alimentent cette réflexion par leurs travaux, directement (acteurs collectifs du numérique, bibliothèques, éditeurs et universités, métrologues, systèmes complexes, etc.) ou via des détours nécessaires (épistémologie, histoire et philosophie des maths, des sciences et des techniques, relations entre technique, calcul et pensée, anthropologie de l'écriture, etc.). Le RAIL peut aussi fédérer les activités des individus, groupes de travail, institutions et associations intéressés par les thématiques précitées et les méthodes associées.

À terme, le RAIl devrait devenir une référence européenne en ses domaines.

1.2  Rappel détaillé des thèmes et chantiers

  • Pensée critique du numérique. Elle se nourrit des approches suivantes: philosophie de l'internet et de la technique, histoire et anthropologie des mathématiques, des sciences et de l'écriture, épistémologies, culture de l'écrit.

  • Mesures et spatialité: géographie de l'internet et du numérique, cartographie et visualisation, systèmes complexes, métrologie, représentations spatiales en lien avec le numérique, histoire de ces représentations.

Le projet est de mener ces travaux de façon conjointe, de façon à expliciter les liens entre technique, culture et réflexivité, à préciser les invariants historiques et les éventuelles ruptures. Il s'ensuit une ouverture du RAIL aux thématiques suivantes: design, image, industrie des savoirs, bibliothèques, éducation et culture numérique.


Les résultats de ces travaux se traduiront en publications, colloques, journées d'études, voire création de structures ad hoc en lien avec l'industrie, les collectivités territoriales ou étatiques, les associations, etc.

1.3  Fonctionnement

Le RAIL peut obtenir des financements (récurrents ou issus d'appels d'offre), accepter des contrats, participer à des conventions, accueillir des stagiaires et des salariés, etc. dans le respect des normes propres aux établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche. Un engagement financier ou juridique est validé par le responsable du RAIL et au moins un directeur des deux institutions hébergeantes.

Le RAIL est une structure collégiale dynamique et légère. Il est doté d'un responsable (Éric Guichard) et d'un comité scientifique interne de trois personnes, qui définit ses grandes lignes programmatiques et valide la liste des membres du RAIL.

1.4  Membres actuels du RAIL

Les personnes dont les noms sont suivis d'une * font ou ont fait leur master à l'Enssib.

  • Gregory Bahde*, doctorant St-Etienne (géographie) avec ADR (ARC5)

  • Stéphane Dartiailh, doctorant Nice en art numérique

  • Lorène Ceccon, doctorante St-Etienne (design) avec ADR

  • Henri Desbois, MCF HDR à l'Université Paris Nanterre

  • Jean Dhombres, Dr d'études CNRS Ehess

  • Coline Ferrarato, masterienne (philosophie du numérique) à l'Ens-Ulm

  • Stéphane Grumbach, DR Inria

  • Éric Guichard, MCF HDR à l'Enssib

  • Sarah Lamandin*, chargée de mission de l'AIL en philosophie

  • Paul Mathias, Doyen de l'inspection générale de philosophie,

  • Alexandre Moatti, X-Mines, laboratoire Sphère

  • Romain Mularczyk*, masterien Enssib

  • Arthur Perret*, masterien Enssib en stage à l'Inria (cartographie)

  • Clément Renaud, post-doctorant à l'EPFL (anthropologie du numérique), auteur de Topogram

  • Philippe Rygiel, Pr d'histoire à l'Ens-Lyon

1.5  Logo

logo RAIL



D'autres mots clés qu'épistémologie et numérique pourront être ajoutés au fil du temps.

2  Histoire et contexte

2.1  Lyon

L'AIL (Atelier Internet Lyonnais) est un séminaire fondé par Éric Guichard en 2006 à l'Enssib. L'AIL élabore une théorie de l'internet, en prenant en compte ses dimensions techniques, industrielles et spatiales, ses évolutions, les pratiques et les représentations à son sujet. L'AIL construit actuellement une pensée critique du numérique en considérant ses liens actuels et historiques avec la culture de l'écrit (numérique et antérieure) et les groupes qui ont les moyens de l'infléchir (mondes lettrés, des sciences exactes, etc.).

Par ailleurs, Jean Dhombres a fondé en 2009 un séminaire d'histoire des mathématiques et d'épistémologie à l'Enssib et diverses journées d'études ont croisé les thématiques de ce séminaire, de l'AIL et de la cartographie.

Il semblait d'autant plus fécond d'offrir un cadre à ces activités qu'elles fédèrent depuis 2012 un noyau actif et assidu d'étudiants de master, de (post-)doctorants, d'enseignants et de chercheurs, auquel s'agrège un large réseau de collaborateurs, universitaires ou non, lyonnais et de diverses villes de France et d'Europe.

Ainsi le RAIL déborde-t-il la signification de l'acronyme: Réseau de l'Atelier Internet Lyonnais.

2.2  Paris

L'Atelier Internet de l'Ens-Ulm (AI-Ens) est un séminaire parisien fondé en 1995 par Éric Guichard, dont l'AIL est grandement inspiré. L'AI-Ens est le séminaire de recherche de l'équipe Réseaux, Savoirs & Territoires, équipe propre à l'Ens que dirige Éric Guichard.

Ce séminaire dispose lui aussi d'un réseau dense d'étudiants et de collègues.

À terme, un rapprochement entre l'équipe Réseaux, Savoirs & Territoires et le RAIL pourra être imaginé.


Page créée le 28 décembre 2017, modifiée le 28 décembre 2017