Équipe Réseaux, Savoirs & Territoires

ENS

logo AI

Actus | Articles et textes de référence | Cours et séminaires | L'équipe | Outils | Art, débats et expériences | Miroirs | Archives | Retour au serveur

Descriptif du cours
Usages de l'informatique et de l'internet

Éric Guichard (Enssib)
Enssib, Lyon-Villeurbanne

Octobre 2014-janvier 2015

Sommaire

1  Présentation
    1.1  Public
    1.2  Dates et lieux
    1.3  Responsable(s)
2  Architecture du cours
    2.1  Approche historique et conceptuelle
    2.2  Discours et pratiques
    2.3  Quelques méthodes
3  Informations administratives
    3.1  Organisation pédagogique spécifique
    3.2  Modalités d'évaluation

1  Présentation

Cet enseignement, conduit sous forme de séminaire, vise à fournir aux étudiants de 2e année du master SIB (Univ. Lyon-I et ENSSIB), et aussi à tous les étudiants de l'Université de Lyon qui le désirent, les concepts et les outils essentiels pour appréhender la notion d'usage dans le contexte de l'informatique et de l'internet. Des enquêtes ou des exposés illustreront les parties théorique et méthodologique de ce cours.

Le plan suivant correspond à 42 «heures-étudiant». Il est susceptible de légères modifications en fonction des propositions des participants (exposés, comptes rendus d'expériences, etc.).

1.1  Public

Cette unité d'enseignement est destinée aux étudiants des masters communs à l'Enssib et à l'Université Lyon-I (SIBIST, etc.). Elle est aussi ouverte à tous les étudiants de l'Université de Lyon en master, et à tous les jeunes chercheurs.

1.2  Dates et lieux

Tous les mercredis de 9h30 à 12h45, à l'Enssib, à partir du 1er octobre 2015.

1.3  Responsable(s)

Eric.Guichard arobase enssib.fr

2  Architecture du cours

2.1  Approche historique et conceptuelle

  • Définitions des notions d'usage et de technique.

  • Technologie de l'intellect et littératie. Dimensions technique et collective de l'écriture. Dimension cognitive de l'usage dans le contexte de l'informatique et de l'internet. Apports de l'histoire et de l'anthropologie.

  • Le cas du numérique: entre formatage et bricolage?

  • L'histoire des techniques et ses déterminismes.

2.2  Discours et pratiques

  • Informatiques d'experts, informatiques grand-public. Analyses et études de cas. Discours d'escorte des «NTIC» dans les médias et dans l'Université.

  • La fracture numérique: mythes et réalités; ou géographie de l'internet (suivant les années).

  • Analyse des discours sur les usages: potentiel démocratique de la technique; la technique comme support d'une narration sociale. Le biais de la projection sociale dans la commande d'enquêtes.

  • Pratiques spécifiques (suivant les années: jeux en ligne, poésie, BD) et pratiques savantes. Usages profanes et professionnels de l'édition numérique.

  • Impensés informatiques.

2.3  Quelques méthodes

Chacune est présentée, mise en contexte et illustrée par une problématique que les étudiants sont invités à explorer: lectorat d'un site web, analyse de discours, enquêtes d'usages. Cette partie du cours se fait majoritairement sur machines Linux. La tendance des dernières années est à l'étude approfondie d'une enquête massive sur les usages du numérique (enquête Insee, 5600 personnes) de façon que les étudiants sachent
  • traiter des fichiers d'enquêtes conséquents (sélections, recodages, tris, etc.).

  • interpréter des tableaux croisés et les commenter (dépendances de variables, test du Khi-2, AFC, etc.).

  • articuler synthèses sociologiques et statistiques.

3  Informations administratives

3.1  Organisation pédagogique spécifique

La partie méthodes se fait dans une salle Linux.

Les étudiants doivent rendre des CR écrits d'articles distribués en cours. Ce travail n'est pas noté.

Partenariats ou mutualisations avec les établissements extérieurs: UE ouverte à tous les étudiants de master de Lyon

3.2  Modalités d'évaluation

Un partiel (1/3) et un examen (2/3). Chacun dure 4 h et est composé d'une dissertation et d'une partie méthodologique. Tous documents autorisés. Idem pour l'accès à l'internet.

Si la note du partiel (P) est inférieure à celle de l'examen (E), seule cette dernière compte.
Formule: Note = Sup (E, [(2E+P)/3])



Page créée en octobre 2014, modifiée le 21 janvier 2015