Équipe Réseaux, Savoirs & Territoires

ENS

logo AI

Actus | Articles et textes de référence | Cours et séminaires | L'équipe | Le RAIL | Outils | Art, débats et expériences | Diapos | Archives

Descriptif du séminaire
Programmation Éditoriale

Éric Guichard (Enssib)
Enssib, Lyon-Villeurbanne

Octobre 2018-décembre 2018

Sommaire

1  Présentation
    1.1  Projet général
    1.2  Public
2  Détails pratiques
    2.1  Dates et lieux
    2.2  Responsable
3  Informations administratives
    3.1  Programme détaillé
    3.2  Premières informations administratives
    3.3  Évaluation

1  Présentation

Savoir écrire, publier, éditer. Tel est le but de ce séminaire pratique, organisé en atelier, en relation étroite avec les thématiques des humanités numériques, de l'édition critique et donc de l'initiation à la recherche.

Ce séminaire est structuré autour de LaTeX, considéré comme matrice textuelle idéale. Linux en constitue l'environnement principal, à fins de culture numérique.

Quelques supports de cours.

1.1  Projet général

Nous partons d'un constat: l'édition imprimée, désormais réalisée avec des ordinateurs, est aujourd'hui aisée, mais souvent de piètre qualité, et chronophage pour qui s'y engage. Ses potentiels (mise à jour et maintenance, déclinaison en ligne, dérivés méthodologiques, etc.) sont sous-utilisés au profit d'actions répétitives combinées avec l'apprentissage de logiciels, programmes ou formats parfois peu efficaces.

Par ailleurs, les métiers autour de l'édition sont mal connus alors qu'ils sont très proches les uns des autres: souvent, la même personne sélectionne, corrige, met en page des articles ou des livres, les publie sous forme électronique ou imprimée, scanne et met en ligne d'anciens textes épuisés, agrège des sommes bibliographiques pour en faire un outil de travail, construit des sites de photographies, etc.

Ainsi, les aspects techniques et intellectuels du métier d'éditeur sont, comme aux siècles passés, intimement liés, et se nourrissent mutuellement.

Depuis plusieurs années, nous enseignons l'ensemble des savoirs pratiques en relation avec la combinatoire de l'écriture contemporaine. Incidemment, ce cours montrera les limites de nombreux discours (qui par ailleurs se concurrencent les uns les autres): propos nous incitant à apprendre un nouveau langage ou un nouveau format tous les trois ans, à vénérer la numérisation du patrimoine, à occulter la marchandisation de nos relations sociales, etc.

Les participants à ce séminaire-atelier comprendront donc de façon fort concrète à quel point l'évolution de l'écriture informatique est lente, et combien est encore plus lente la transformation des pratiques intellectuelles associées.


L'enseignement privilégie l'usage de logiciels libres programmables dans un environnement Linux: LATEX tout d'abord, ensuite Perl, pandoc, etc.

Il consiste en la réalisation d'un projet éditorial total: Scan et OCR d'un imprimé (numéro de revue, chapitre d'ouvrage, etc.), mise en page avec LATEX, préparation du résultat aux formats rtf, pdf prêt à transmettre à un imprimeur exigeant et pré-XML, sortie epub, intégration dans un dossier html et ajout d'outils complémentaires (bibliographiques, lexicométriques, etc.).

Le tout étant réalisé en des conditions professionnelles: à l'issue de ce séminaire-atelier, les participants savent faire un livre (ou analogue: thèse, etc.), sous formes électroniques et imprimées.

Les résultats des années passées ont été très encourageants. Les travaux des participants au séminaire de l'an dernier sont publiés à l'url travaux des meilleurs étudiants. prochainement publiés sur ce site.

1.2  Public

Cet enseignement est ouvert à tous les étudiants de master de l'Université de Lyon, aux normaliens, doctorants, ingénieurs, chercheurs, éditeurs, etc., dans la limite des places disponibles (19 machines Linux).

Nul prérequis en informatique n'est nécessaire.

Les participants déjà experts en programmation pourront, s'ils le désirent et après accord avec l'enseignant, mener à bien un projet personnel.

2  Détails pratiques

2.1  Dates et lieux

Les vendredis de 14h45 à 16h45, à l'Enssib, à partir du vendredi 5 octobre 2018. 9 séances de 2h, jusqu'à décembre 2019: 5, 12, 19 et 26 octobre, 9, 23 et 30 novembre, 7 et 21 décembre.

2.2  Responsable

Eric.Guichard arobase enssib.fr

3  Informations administratives Les lignes qui suivent détaillent toutes les informations dont peuvent avoir besoin les participants (étudiants ou non, désireux d'être évalués ou non), les responsables pédagogiques ou administratifs (parfois lourdement contraints par des directives ou des logiciels), et relatives à l'unité d'enseignement (UE), le séminaire ou l'atelier précité.

3.1  Programme détaillé

cf. point 1.1

3.2  Premières informations administratives

Les entrées demandées par toutes les administrations sont ici exhaustivement reproduites, même quand elles ne nécessitent pas de réponse (ex.: coefficient de l'épreuve orale quand n'est demandé qu'un travail écrit).

  • Code de l'UE ou du séminaire:

  • Semestre: premier semestre

  • Intitulé exact de l'UE ou du séminaire: cf. titre.

  • Description synthétique: cf. point 1.1.

  • Objectifs de l'UE, du cours ou du séminaire:
    • Transmettre les méthodes les plus efficaces pour publier un ouvrage (en ligne ou imprimé).

    • Dynamiser et fédérer les recherches contemporaines en édition numérique et en méthodologie des sciences sociales.

    • Réfléchir aux enjeux de l'édition numérique et des Digital Humanities.

  • Contenus de l'UE ou du séminaire: cf. point 1.1.

  • Modalités de travail: atelier sur machines Linux.

  • Pré-requis: culture minimale en sciences sociales. Agilité intellectuelle et ouverture d'esprit.

  • Forme de l'enseignement (CM, formation mixte, formation action tutorée, etc.): atelier.

  • Langue d'enseignement: français, sauf exception.

  • Nombre de crédits: 6 pour l'Enssib (ce nombre peut varier suivant les universités, puisque le séminaire est ouvert à tous les étudiants européens titulaires d'une licence et motivés).

  • Membre(s) de l'équipe pédagogique: responsable(s) de l'UE ou du séminaire. En cas de rattachement à un master, et seulement dans le contexte d'une évaluation, l'équipe pédagogique est celle du master en question.

  • Modalités d'enseignement: atelier, débat.

  • Compétences acquises: compétences informatiques (édition, logiciels en ligne, etc.), connaissances techniques et théoriques en matière d'édition numérique, esprit critique, érudition.

3.3  Évaluation

Cette partie ne concerne pas les personnes qui n'ont ni le désir ni le besoin de «valider» leur participation à l'activité précitée.

  • Nombre d'épreuves: 1

  • Nature des épreuves: réalisation d'un ouvrage ou d'un logiciel en ligne.

  • Durée:

  • Coefficients et répartition entre contrôle continu et contrôle terminal: 0/1 (pas de contrôle continu).

  • Place respective des examens écrits et oraux: aucun examen oral

  • Travail individuel ou collectif: individuel, sans soutenance

  • Si contrôle sur table, préciser:
    • durée

    • accès aux documents:

  • Si accès aux documents, préciser
    • cours et ouvrages:

    • ordinateur portable:

    • accès internet:

  • Si soutenance, préciser:

    • soutenance collective ou individuelle:

    • durée:

Page créée le 29 septembre 2011, modifiée le 4 octobre 2018