Équipe Réseaux, Savoirs & Territoires

ENS

logo AI

Actus | Articles et textes de référence | Cours et séminaires | L'équipe | Outils | Art, débats et expériences | Miroirs | Archives | Retour au serveur

Présentation

Les auteurs de ces travaux sont majoritairement des étudiants de master qui ont suivi des séminaires dirigés par Éric Guichard.

Leur qualité est telle que leur publication en ligne s'est imposée: soit parce qu'ils s'avèrent des instruments incontournables pour la recherche, soit parce qu'ils réalisent des éditions hypertextuelles (et parfois complétées d'un apparat critique d'excellente qualité) de textes disponibles sur le web, mais lourds (le gain en octets est souvent d'un facteur 10 à 50) ou d'un usage malaisé pour les chercheurs (en mode image ou en mode texte élémentaire).

Tous ces travaux sont au format pdf, et réalisés avec le logiciel LaTeX (ils pourront donc aisément être prochainement traduits en html). La forme extrêmement aboutie de certains d'entre eux témoigne de la façon dont l'édition savante en ligne peut stimuler sinon renouveler la recherche en sciences humaines et sociales.

Les travaux réalisés en collaboration avec les Presses de l'Enssib (2011-2012) ont pu être possibles car ces dernières ont financé le scan et l'OCR des textes.

Liste des travaux

Éditions scientifiques et mises en pages

Travaux réalisés dans le cadre du séminaire de Programmation éditoriale

2015-2017

  • Trois articles de Jean Dhombres:
    • Continuités et discontinuités en histoire et philosophie des sciences mathématisées. La parabole de Galilée dans la révolution scientifique (vers 1990)
    • Quelques concepts à connotation politique en épistémologie historique pour analyser le rapport au passé. Conservatismes, réactions et postérités (vers 1990)
    • L'intelligence des isothermes. Épistémologie d'une mathématisation due à Alexander von Humboldt (1999)
    Ces trois articles ont tout d'abord été édités par Céline Barthélémy, Alexis Burlot et Guilhem Martin Saint-Léon en 2016 puis finalisés et regroupés en 2017 par Arthur Perret.
  • Le vieillissement des immigrés en région parisienne. Rapport au FAS, datant de 1992. L'édition a été réalisée par Emmanuelle Usclat (2017).

2014-2015

Ces articles de Clarisse Herrenschmidt ont été publiés entre 1985 et 2003 en des revues imprimées désormais difficiles d'accès. Ils ont été scannés, OCRisés, réédités (avec LaTeX sur Linux) par des étudiantes ayant suivi le cours de Programmation éditoriale 2014-2015 (Enssib, master PUN).

Clarisse Herrenschmidt est anthropologue et linguiste, spécialiste des premières écritures. Elle manipule des graphies complexes. On en admirera d'autant plus la qualité d'édition aux deux sens du terme (publisher/editor) de ces participantes de culture littéraire, qui ne connaissaient ni LaTeX ni l'usage de Linux avant d'entamer ce travail.

L'ensemble de ces travaux est aussi réuni en un seul document (145 pages, moins de 2 Mo).

2013-2014

  • Fanny Blanchard (2014): Traité élémentaire de l'Imprimerie, ou le Manuel de l'imprimeur par Antoine-François Momoro (1793).

    Un travail éditorial exceptionnel (au sens scientifique comme au sens TeXnique).
    L'ouvrage est effectivement un manuel destiné aux personnes désireuses de monter une imprimerie et d'exceller dans leur métier. Insatisfait de la façon dont le sujet a été traité dans l'Encyclopédie, son auteur détaille par le menu les techniques et les savoir-faire les plus modernes.
    Il dispose de planches et tableaux explicatifs et d'un lexique détaillé, qui nous donne des éclairages instructifs sur la vie sociale au sein de l'imprimerie en cette fin du XVIIIe siècle.
    Il reprend une histoire détaillée de l'imprimerie en Europe.

    Un texte passionnant à offrir à tous les amoureux de l'édition.
    147 Mo, 291 p.

  • Clara Renedo Mirambell (2014): Des progrès de l'imprimerie en France et en Italie au XVIe siècle, et de son influence sur la littérature; avec les lettres-patentes de François Ier, en date du 17 janvier 1538, qui instituent le premier imprimeur royal pour le grec, par Georges-Adrien Crapelet (1836).

    Encore un superbe travail éditorial.
    L'ouvrage commence par l'histoire de l'imprimerie en France et en Europe, reprend les lettres de François Ier donnant à Conrad Néobar la responsabilité et les moyens (financiers, intellectuels) de fonder une imprimerie nationale pour le grec.

    Un texte que devraient lire tous nos ministres de l'Éducation et de la Recherche, tant y coexistent intelligemment les notions de bien commun, de fonctionnariat, d'épanouissement de tous par le biais de la transmission des savoirs la plus rigoureuse.

    800 Ko, 56 p.

  • Elsa Louÿs (2014): Souvenirs qui remontent à la surface, par Daniel Louÿs, grand père de l'éditrice (1989, inédit).

    À lire ce témoignage d'un adolescent sur la drôle de guerre et l'invasion allemande, on pense immédiatement à Marc Bloch (L'étrange défaite).
    Ce texte bref sait associer analyse sociologique et détails cruels ou émouvants pour décrire par le menu des situations dont nous avons perdu la mémoire: éducation des jeunes en France aux alentours du baccalauréat, irréalité de la guerre avant mai 1940, brutalité d'un exode inutile et épreuves physiques pour traverser la ligne de démarcation entre France libre et occupée.
    L'auteur, de famille protestante, deviendra pasteur et sait manier l'humour avec tact quand il doit parler de son destin. Il donne des éclairages géographiques inattendus sur la Franche-Comté, le Morvan et la façon dont, à 17 ans, il sauve et fait fonctionner la librairie de son village suscite l'admiration.

    100 Ko, 18 p.

2011-2012

Travaux originaux Réalisés dans le cadre du séminaire Histoire intellectuelle et sociale de la cartographie 2011-2012.

Ressources lyonnaises et parisiennes en matière de cartes anciennes

Deux outils-guides inédits et incontournables, au point qu'ils sont susceptibles de transformer le panorama de la recherche lyonnaise en histoire de la cartographie.

Mémoire(s) de master

Écrire la carte. Les apports intellectuels de la cartographie numérique
Mémoire de master (PUN) d'Arthur Perret (2017). Travail d'une qualité exceptionnelle relatif à l'épistémologie de la cartographie contemporaine, appuyé par des cartes.

Page créée le 11 mars 2012, modifiée le 6 octobre 2017